Au service de la Diaspora

L’Espagne se moque du Brésil, l’Angleterre se lève pour son sauveur Bellingham

0

Le nul spectaculaire entre l’Espagne et le Brésil fait jaser, Jude Bellingham adoubé en Angleterre, Cristiano Ronaldo se retrouve au cœur d’un débat, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.
L’Espagne calme le Brésil
Le très attendu Espagne-Brésil a tenu toutes ses promesses avec du suspens, de la tension et un score spectaculaire de 3 buts partout. Le duel Yamal-Endrick a rajouté du piment à cette rencontre. Si l’Espagne est très élogieux envers son crack Yama, au Brésil, c’est Endrick, la future star annoncée du Real Madrid qui fait les gros titres comme vous pouvez le voir dans l’encart du journal O Dia. Le média brésilien met en avant le nul 3-3 arraché par Paqueta dans les dernières secondes qui a comme un «goût de victoire». La célébration des joueurs brésiliens est d’ailleurs jugée comme disproportionnée par les médias espagnols.

Bellingham le héros
Parmi les matches de prestige de la soirée, les amateurs de foot ont eu le droit à un alléchant Angleterre-Belgique. Dans une rencontre plaisante, les deux formations se sont rendues coup pour coup. Les Diables Rouges ont mené la danse avec un Tielemans double buteur. Mais alors que les hommes de Tedesco se dirigeaient vers un succès de prestige, Jude Bellingham est venu «à la rescousse de l’Angleterre» comme l’écrit The Telegraph sur sa Une. Alors que le temps additionnel était dépassé, la star du Real Madrid a offert l’égalisation aux siens. L’Angleterre salue son sauveur ce mercredi matin, tout dans le jeu de mots. «Sauvé par la cloche» qui se nomme Bellingham, s’amuse le Daily Express. Le Daily Mail évoque les «cloches de l’enfer». Trois jours après avoir chuté face au Brésil (0-1) à Wembley, Jude Bellingham évite à l’Angleterre un 2ème revers de revers à domicile.

A lire aussi   Qualification des Lionnes du football à la CAN-2024 : Le président Macky Sall félicite les joueuses et leur staff

Cristiano Ronaldo divise
Au Portugal, coup d’arrêt pour Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers. La Seleção, qui restait sur onze victoires, a subi «le premier revers de l’ère Roberto Martinez» en Slovénie, défaite 2-0 comme le placarde A Bola sur sa Une ce mercredi matin. Titulaire, Ronaldo n’a pas pu aider les siens comme il l’espérait. L’attaquant d’Al-Nassr a d’ailleurs quitté le terrain très énervé. Il était furieux après cette défaite comme le rapporte O Jogo. Le journal Record qualifie ce revers de «désillusion». Les absences de Bruno Fernandes et de Bernardo Silva se sont fait cruellement ressentir. Au pays, le débat s’intensifie de plus en plus sur la présence de Cristiano Ronaldo en tant que titulaire. A 39 ans, le Portugais n’est plus aussi indispensable qu’auparavant. Ce dernier devra peut-être accepter de jouer un autre rôle pour sa sélection durant l’Euro qui devrait être sa dernière compétition internationale.

L’article L’Espagne se moque du Brésil, l’Angleterre se lève pour son sauveur Bellingham est apparu en premier sur Senegalactu Info.

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...