A LA UNEActualitésPolitique

LA RÉPONSE SALÉE DE DIOP DECROIX A DIRECT NEWS ” RIEN QUE DES MENSONGES…”

Rien que des mensonges, de l’affabulation et de la diffamation.

Manifestement la démarcation opérée par notre parti le vendredi 6 novembre 2020 par rapport à toute entrée au gouvernement comme l’expression d’un droit démocratique n’a pas plu à certains cercles du pouvoir. Ce vendredi 13 novembre 2020, ils ont utilisé le quotidien direct news pour déverser un flot de mensonges aussi invraisemblables que grotesques (nous allons le démontrer) pour tenter de discréditer Mamadou Diop ‘Decroix’ et d’autres leaders d’ailleurs en titrant « Macky envoie Diop Decroix en mission ». il s’agit évidemment d’un mensonge éhonté, d’une diffamation pure et simple dont l’objectif est d’interférer dans la reconfiguration de l’opposition en suscitant le doute et la suspicion entre certains de ses acteurs. Peine perdue !

Un grand stratège politique et militaire a écrit à juste titre ce qui suit : “Entre l’ennemi et nous, il nous faut tracer une ligne de démarcation bien nette… Qu’il s’agisse d’un individu, d’une armée, d’un parti ou d’une école, l’absence d’attaque de l’ennemi contre nous est une mauvaise chose, car elle signifie nécessairement que nous faisons cause commune avec l’ennemi. Si nous sommes attaqués par l’ennemi, c’est une bonne chose car cela prouve que nous avons établi une ligne de démarcation bien nette entre lui et nous. Et si celui-ci nous attaque avec violence, nous peignant sous les couleurs les plus sombres et dénigrant tout ce que nous faisons, c’est encore mieux, car cela prouve non seulement que nous avons établi une ligne de démarcation nette entre l’ennemi et nous, mais encore que nous avons remporté des succès remarquables dans notre travail. ” fin de citation.

And-Jëf/Pads s’étant donc démarqué avec netteté et vigueur du pouvoir et réaffirmé son ancrage dans l’opposition, cela a dû bousculer bien des plans mais cette attaque au bas de la ceinture est des plus abjectes. Elle sent à mille lieues la stratégie de division de l’opposition
En vérité, le contenu de l’article est si incohérent que l’on s’aperçoit, en fin de compte, que la seule chose qui comptait pour ses auteurs est le titre. C’est le titre qui est annoncé par les radios à travers les revues de presse pour semer le doute et la suspicion dans l’esprit des citoyens. Il n’y a pas d’autre objectif. C’est quoi le contenu ? Wade a déjà négocié avec Macky pour être chef de l’opposition. Et Decroix doit regrouper l’opposition pour cela. « Le Président Sall devrait sous peu désigner Me Wade comme chef de l’opposition avec la bénédiction de Decroix ». Franchement ! il faut véritablement prendre les Sénégalais pour des demeurés pour écrire des inepties du genre Decroix doit donner sa bénédiction entre Macky Sall et Abdoulaye Wade !!!!! Et à quelle fin ? pour contrer Sonko. Mais en même temps nous renseignent-ils, Sonko lui-même n’est plus que l’ombre de lui-même parce que son financier est parti et que certains de ses plus proches collaborateurs sont en voie de rejoindre le parti au pouvoir. Quelle absurdité ! Regrouper toute l’opposition autour de Wade pour défaire quelqu’un qui est déjà défait !
Et comme toujours dans ce type de montage à deux sous, l’argent est toujours évoqué : Avec le Chef de l’opposition je cite : ‘un gros pactole qui va calmer les ardeurs’. Fin de citation. Il est vrai que l’existence sociale détermine la conscience sociale. Ceux qui sont achetables par les biens matériels et par les artifices pensent que tout le monde est achetable par les biens matériels et les artifices. C’est la fonction d’infantilisation de ce qu’on appelle improprement l’élite qui a produit ce résultat. On les voit comme des gamins de quinze (15) ans rivaliser d’ardeur pour accumuler nombre de belles voitures aussi chères les unes que les autres, payées avec l’argent du contribuable, nombre de belles montres aussi chères les unes que les autres payées avec l’argent du contribuable, nombre de villas ou que sais-je d’autre. C’est le sens qu’ils donnent à leur existence et ne s’imaginent pas que d’autres puissent avoir d’autres objectifs et d’autres postures plus conformes à notre humanité : Se battre pour le mieux-être de son prochain, se battre pour la justice et l’équité, se battre contre l’humiliation, contre l’oppression et l’exploitation qui entraînent notre jeunesse au fond de l’océan.

Rêver est un droit démocratique mais le réveil pourrait être brutal. J’ai déjà indiqué que si tout ce que le pays compte d’acteurs politiques allait rejoindre Macky Sall, le pays les mettrait tous dans un sac pour les jeter à la mer parce que c’est le peuple qui n’en peut plus.
Rêver est un droit démocratique mais dénigrer et calomnier n’en n’est pas un. Ayant payé huit mois de ma vie en prison pour avoir écrit dans un journal m’empêche d’ester en justice pour demander à Direct news qui n’a servi que de support aux stratèges du pouvoir de produire ses preuves. N’eût été le niveau de pourriture qui tue notre société, une telle sortie n’aurait mérité que le mépris et aurait été juste traité comme ce qu’il est dans le fond : un pet de lapin.
Ce 13 novembre 2020
Mamadou Diop ‘Decroix’

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 24 =


Bouton retour en haut de la page