AFRIQUE

Côte d’Ivoire/ Gnamien Konan veut aller aux législatives pour démontrer la minorité du RHDP

Gnamien Konan, président de la Nouvelle Côte d’Ivoire, parti d’opposition, est dans l’opposition l’un des farouches hérauts d’une participation aux législatives. Même s’il partage l’opinion de ceux qui estiment que cela légitimerait le pouvoir Ouattara, il pense que ce sera l’occasion de démontrer le contraire.

L’opposant qui dit comprendre la “crise et la soif de légitimité et de reconnaissance” du RHDP a tenu à doucher les croyances de ceux qui dans le pouvoir pensent que l’opposition laissera les postes de députes vacants. “Nous irons pour démontrer démocratiquement qu’ils ne pèsent pas plus de dix pour cent et qu’ils sont condamnés à être illégitimes. Personne ne peut rien y faire”, a fait savoir Gnamien Konan, dans les colonnes du Nouveau Réveil.

Pour lui, l’opposition ivoirienne “a déjà fait plusieurs fois le sacrifice suprême par amour pour son pays. C’est ce qu’elle fera à nouveau en allant aux législatives. En outre, Gnamien Konan affirme que participer aux législatives n’est pas une option mais une nécessité pour l’opposition.

“L’opposition n’a même pas le choix. On ne peut pas laisser 100 députés RHDP et 150 députés KKB aller voter des lois pour la Côte d’Ivoire”, s’est-il expliqué. A ses partenaires de l’opposition, il a d’ailleurs fait une recommandation assortie d’une proposition stratégique concrète.

En effet, selon Gnamien Konan, l’opposition “doit garder sagement la logique de l’union. Les atouts et les armes dont dispose le pouvoir sont tels qu’il faut suspendre nos inopportunes différences. Un seul candidat de l’opposition par siège. Je propose 80 pour cent pour le PDCI et l’EDS”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 13 =


Bouton retour en haut de la page